Brassage amateur

Salut a tous,

j’ai quelques questions sur le brassage amateur et notamment sur le brassage tout grain. J’essaye de comprendre tout ce qu’il faut faire avant de me lancer et je bloque à un moment en comparant le matériel que j’ai et les méthodes utilisées dans les vidéos, les tutos…

J’ai donc une cuve électrique où je suis censé y intégrer une certaine quantité d’eau et tremper une certaine quantité de malt. Si je comprend bien, à ce niveau là du processus je n’intègre pas toute l’eau de la recette. Admettons que la recette m’indique un résultat de 32 litres de bière, il est également indiqué la quantité d’eau d’empâtage, disons 15.

Mais là où je bloque c’est que d’après tout ce que j’ai vu, il faut laver les drêches en faisant couler de l’eau chaude par dessus et donc faire circuler le moût jusqu’à ce qu’il s’éclaircisse. Mais comment je peux procéder ainsi puisque ma cuve me permettant de chauffer mon eau est pleine de moût.

Avec mon matériel : une cuve électrique, des seaux à fermentation, un refroidisseur… Comment je procède une fois le malt bouilli ?

Merci d’avance pour vos conseils

Là, il faut que tu demandes à @AssKicker… Ce sera lui l’un des pros sur ce forum, techniquement (je pense)… Moi, les 3 nano-brassins que j’ai réalisés à ce jour étaient une catastrophe… Et ce calcul d’eau pour rincer les drêches me paraît pas évident à faire selon ce que l’on veut obtenir… et qu’il faut bien y réfléchir avant…

Hello !

Mui ta config’ est un peu limitée pour brasser dans des conditions optimales mais pas de panique, c’est gérable.

Si tu veux te contenter de ce que tu as niveau cuverie, opte pour la technique du BIAB (Brew in a bag). Il faudra toutefois investir dans une sorte de sac dans lequel tu mettras tes grains, et que tu plongeras dans l’eau chaude pour l’empatage. Le rendement sera un peu moins bon qu’avec la technique du tout grain classique, mais au moins tu n’auras pas besoin de te prendre la tête avec le rinçage.

Quelques liens pratiques :

Je ne sais pas si tu es au courant mais il existe des logiciels de brassage qui sont super pratiques, notamment pour ce qui est des calculs des volumes d’eau, de l’estimation de l’alcool en fonction de la recette, etc…

Le plus connu est Beersmith (possibilité de VF - version démo disponible), mais ça risque d’être l’usine à gaz pour toi qui débute.

En français, gratuit, bien foutu et assez simple d’utilisation, il y a JolieBulle : https://joliebulle.org

Il existe aussi des sites qui permettent de faire ses propres recettes en lignecomme Brewer Friends (anglophone) ou Little Bock qui est récent et français (je ne les ai pas essayé) : https://www.littlebock.fr

Le forum de brassageamateur.com est vraiment un incontournable et tu devrais pouvoir trouver réponse à toutes tes questions. En tout cas le lieu est plus approprié qu’ici. ^^

Si jamais tu comptes t’y inscrire et poser des questions, je te conseille au préalable de créer un sujet dans lequel tu te présenteras. Poser une question cash sans se présenter n’y est pas très bien vu… :stuck_out_tongue:

Voilou, j’espère que tout ça pourra t’aider. :slight_smile:

1 Like

Merci beaucoup pour ta réponse !

Et si je veux compléter mon matériel qu’est ce qu’il me manque pour faire tout de A à Z ?

Ben disons que ça dépend de où tu brasses (cuisine ? terrasse ? jardin ?) et comment tu es équipé.

Voilà comment je procède par exemple :

  • Empâtage dans une cuve inox de 35L sur ma gazinière. Elle ne serait pas suffisamment puissante pour faire l’ébu, mais pour l’empâtage ça suffit. Au fond de cette cuve j’ai une tresse qui me sert à filtrer.
  • Quand l’empâtage débute, je fais chauffer mon eau de rinçage jusqu’à ébullition dans la cuve électrique.
  • Une fois que l’empâtage est terminé, je met mon eau de rinçage dans un seau en plastique.
  • Ma cuve d’ébu est donc vide, je peux la remplir avec mon moût qui a été filtré.
  • Le temps que je fasse ma recirculation et la filtration, mon eau de rinçage qui est dans le seau en plastique a approximativement atteint les 75°C requis.
  • Je fais mon rinçage, je fais mon ébu, je refroidis, j’ensemence et pouf, fermentation.

En gros quand je brasse, ça ressemble à ça :

Et quand je refroidis :

Ah oui finalement il me manque pas grand chose pour procéder comme tu procède. Merci beaucoup pour tes explications, c’est maintenant beaucoup plus clair. Je vais partir sur de premier brassins avec le matériel que j’ai et attendre de bien comprendre comment tout ça fonctionne avant d’agrandir mon équipement.

Un grand merci à toi !