Quelle est VOTRE liste de 20 mots (ou courte expression) pour qualifier votre dégustation?

  • · 20 …………………………
  • · 19 …………………………
  • · 18 …………………………
  • · 17 …………………………
  • · 16 …………………………
  • · 15 …………………………
  • · 14 …………………………
  • · 13 …………………………
  • · 12 …………………………
  • · 11 …………………………
  • · 10 …………………………
  • · 9 ………………………….
  • · 8 ………………………….
  • · 7 ………………………….
  • · 6 ………………………….
  • · 5 ………………………….
  • · 4 ………………………….
  • · 3 ………………………….
  • · 2 ………………………….
  • · 1 ………………………….

Par exemple, des mots comme BON, TRES BON, SUPER, BOF, MOYEN, NUL, où est-ce que vous les mettriez sur l’échelle ?

Il y a quelques années, j’avais fait une liste en français et en anglais de 1 à 20 pour m’aider à décrire mon ressenti global (Overall) sur la dégustation d’une bière. Soit dit en passant, je suis toujours frusté en lisant un rating avec une somme de détails très fins sur l’arôme, le goût, le corps pour au final n’avoir aucun ressenti à la fin sur l’expérience proprement dite. On ressent tous les choses différemment, c’est un des points qui rend la lecture des dégustations si intéressantes, non ?!.

Alors, papier, crayon, vous avez 10 minutes !

PS : J’ai volontairement occulté ma liste pour éviter de vous influencer.

Portez-vous bien, Vincent.

Hello… je vais commencé du pire, au meilleur, en passant par le ressenti

0 (car ca vaut bien 0)… indescriptible, inbuvable, horrrible , voir infame (gordon gin spice)
1 du diesel
2 une honte ou “qui boit ca?” ou “bière pour alcoolique”
3 c’est quoi ca? ca une bière?ou “tout sauf une biere”
4 voila ce qu’une bière de merde ou simplement “une merde” voir belle grosse merde
5 rien rien rien ou “de l’eau” ou “rien a dire”
6 une daube ou simplement nulle
7 vraiment pas bonne
8 amateur
9 classique et basique
10 simple agréable rafraichissante
11 ce petit cote “adjectif” fait ou ferait toute la difference
12 pas mal pour le style OU représente bien le style
12,5 “deutsche qualität” (bon c’est reducteur niveau pays… et je suis alsacien)
13 legere et ronde en bouche malgrés un fort taux d’alcool… ou gouteuse et serieuse malgres un faible taux d’alcool
14 très bonne surprise OU hors des sentiers battus
15 super ou nickel
16 “vraiment le style que j’aime” (oud bruin, berliner weisse, barley wine, sour wild, oude gueuze) variante “tout ce que j’aime”
17 une bombe ou une tuerie ou magnifique
PUIS pour les bières d’exceptions (avec coté sentimental…)
18 (nom de la brasserie) dans toute sa splendeur ou “au sommet”
19 toute une histoire (par exemple verzet balsamico ou Omnipollo Gimbagagompa Coffee Vanilla Granola)
20 un monument (très très rare) ( lost abbey cuvée de tomme, de struise cuvéedelphine, emelisse barley wine heaven hill BA…)

voila… j’ai du gerer la liste lmais c’était averc plaisir de se rememorer les bons moment et …les pires//

a+++

1 Like

Merci Fred ! Là, il y a le beau geste… Y avait du coeur ! A mon tour :wink:

Globalement (Overall)… c’était:

  • 20 : parfait !?! ou aucun mot parce que le bonheur est absolu…

  • 19 : merveilleux, géniale, énormissime !!!

  • 18 : superbe, splendide, magnifique, énorme, une bombe !!!

  • 17 : délicieux !!

  • 16 : super !

  • 15 : très bon !

  • 14 : bon

  • 13 : agréable, appréciable

  • 12 : correct

  • 11 : ok

  • 10 : moyen

  • 9 : mouais, bof

  • 8 : décevant

  • 7 : médiocre, pauvre

  • 6 : ennuyeux

  • 5 : déplaisant, pas bon

  • 4 : mauvais, nul

  • 3 : très mauvais, dégueulasse, dégoûtant

  • 2 : non mais sérieux ?!??

  • 1 : ça me fait comme une sorte de … fussoire !??! *** (référence à la troupe des robins des bois :smiley: )

J’ai pas mis de 0 comme sur ratebeer car je pense que l’effort d’avoir brassé, “mis en valeur” (bouteille, étiquette, fût), dépensé des frais malgré tout… vaut au moins un point.

Et donc voici une liste élaborée avec mon ami corkyrory66.

En dessous de 10, nous n’avons pas mis l’ensemble des notes, cela a finalement peu d’intérêt.

20 Sublime

19 Exceptionnelle

18 Magnifique

17 Remarquable

16 Equilibrée

15 Agréable

14 Intéressante

13 Normale

12 Passable

10 Sans intérêt

8 Insuffisante

6 Mauvaise

4 Très Mauvaise

2 Exécrable

0 Imbuvable

1 Like

Salut Jean-Baptiste,

le but de cet “échelle de ressenti” est qu’elle soit utile pour TOI ; pour qu’elle le soit, elle doit être authentique, c’est-à-dire personnelle. C’est un travail sur soi, subjectif qui vient autant du coeur que de la raison.

Le but n’est pas de créer une échelle idéale sur lequel chaque dégustateur pourrait s’appuyer. Je ne pense pas que ce soit possible ni souhaitable car elle nuirait à la créativité. La difficulté vient justement du fait que deux personnes différentes vont situées différemment sur “l’échelle” ces “qualifieurs communs” (les mots “équilibré”, “agréable” ou “mauvais” ou “bon”). Et je pense même que notre échelle de valeurs évolue aussi au cours du temps.

Après je respecte évidemment ton point de vue, j’apprécie énormément que tu aies pris le temps de communiquer avec corkyrory66, mais à mon avis, il aurait été beaucoup plus intéressant que vous publiez chacun votre liste… même si elles sont proches. Il y a des choses que l’on ne peut pas faire à deux :wink:

Salut Vincent, je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi. L’échange, autant raisonné que passionné est absolument nécessaire pour s’enrichir mutuellement. Sinon, facile de rester dans mes certitudes, dans mes envolées lyriques ou dans mes détestations. Les échanges avec Corkyrory sont ce qui m’ont fait progressé et ce qui me font encore progresser. Donc je ne vois pas en quoi cela aurait plus intéressant que je communique seul une liste en amont.

Salut Jean-Baptiste,

je viens de relire ton message et le mien ; je crois que tu ne m’as pas compris. Concernant cet exercice qui se base sur le bilan ressenti (émotionnel), il me semble, oui, que l’échange est néfaste. Pour le reste (tout le côté analytique apparence, arôme, goût, corps, palais, texture…), bien sûr, je suis tout à fait d’accord avec toi. Bien sûr, que l’échange est enrichissant et nécessaire (et même les lectures/dégustations).

Mais personne ne peut dire à ta place ce que tu ressens au fond de toi. On a le droit d’aimer ou de ne pas aimer ; l’acidité/aigreur d’une gueuze, l’amertume d’une IPA… De manière générale dans la société, ce n’est pas facile de dire ce que l’on ressent et beaucoup en souffrent (burn-out). Cette météo intérieure, seule toi peut la percevoir. Et oui, il faut parfois se faire une bulle spirituelle gustative au milieu de ce dédale de bulles houblonnées…

1 Like